Logo Les Peintres Officiels de la Marine

Les peintres officiels de la Marine dépendent du Service historique de la Défense, département marine. Le titre de peintre de la Marine est accordé par le ministre de la Défense, sur proposition du jury du Salon biennal de la Marine, qui se tient au Musée de la Marine à Paris. En savoir plus.

In memoriam

Michel Jouenne

1933 - 2021

Peintre officiel de la Marine agréé en 1991, titulaire en 1997.

Michel était âgé de 88 ans.
Au cours de ces 30 années,  sans parler de sa très belle réussite professionnelle qui lui valu nombre d’honneurs, sa personnalité marquante a accompagné une production foisonnante. Nous l’avons vu, aux cours de nos escales, couvrir des surfaces de toiles impressionnantes en un clin d’œil.
Il laisse à tous ceux d’entre nous qui l’ont rencontré un souvenir impérissable! Un lieu à Marseille célèbre son œuvre.
Il avait écrit : « je suis un gestuel en osmose avec le flux et le reflux de la mer. Je me sent en pleine liberté d’expression picturale ».
Avec lui s’éloigne encore un peu plus la belle lignée de ces artistes d’après-guerre dont la carrière a nourri nombre d’entre nous.
Il rejoint son épouse que presque tous nous connaissions et dont la mort lui a causé beaucoup de peine.

Jacques  Rohaut
Président des Peintres Officiels de la Marine

Site officiel : http://www.michel-jouenne.fr/

Peinture - Jouenne
Ronan Olier peinture

Ronan Olier

1949 - 2020

Peintre officiel de la Marine agréé en 2001, titulaire en 2010.

On ne peut pas imaginer un parcours d’artiste plus éclectique. Il étudie aux Beaux-Arts de Quimper et à l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs de Paris, car on commence par les écoles, tout de même ! Et aussi car il se trouvait nul en tout…

Bourlinguer à New York et au Canada chez les indiens Cree à vingt ans, n’est pas habituel à cette époque. Découvrir le monde a indiscutablement façonné son approche artistique.

Il pratique toutes les techniques et aime parler pinceaux, couleurs, poudres, vernis, liants, médiums, en fait tout ce qui permet de trouver la juste matière, le grain, les transparences.

Son style s’affirme et, est rapidement reconnu. Wolynski remarque ses bandes dessinées et les publie dans Charlie Mensuel. Il expose dans des lieux aussi différents que la Cour Carrée du Louvre, la Coupole et à Auteuil pour un concert de David Bowie. Avec quatre autres artistes, il est chargé de représenter la France aux Jeux Olympiques de Los Angeles.

Autant de signes précurseurs de la consécration d’un grand artiste. La poésie de sa peinture est parfaitement adaptée à l’espace maritime, à ses acteurs, à son décor.

Nul n’a besoin de lire sa signature au bas d’une œuvre pour reconnaître son travail. Sa personnalité est dans le trait, la forme, les couleurs, mais aussi le choix du sujet. Lors de sa première sélection au Salon de la Marine à Paris, il est récompensé de la Médaille d’Or et, est nommé Peintre Officiel de la Marine.

Jean-Marie Chourgnoz

1929 - 2019

Peintre officiel de la Marine agréé en 1983, titulaire en 1991.

Il a été le second photographe nommé pom. Après cette nomination en 1983,  il a poursuivi  une carrière de photographe très proche de la Marine en mer et à terre.

Il avait suivi des études musicales au conservatoire de Paris et à l’Ecole normale de musique.
Auteur de nombreux livres, il a créé en 1956 une agence de publicité, et a été aussi éditeur à partir de 1965.
Son inspiration artistique est à l’origine de la création de multiples très belles œuvres qui seront aussi dans le futur une incomparable source de documentation.

Jacques Rohaut
Président des Peintres officiels de la Marine

Chourgnoz peinture
Claude Fauchère peinture

Chaude Fauchère

1936 - 2019

Peintre officiel de la Marine agréé en 1997, titulaire en 2008.

Collège des Arts Appliqués et Ecole Supérieure Nationale des Métiers d’Art.
Membre du jury de la Société des Artistes Français. Sociétaire du salon d’Automne.

Il s’essaye un temps à l’illustration. Puis il se consacre de manière exclusive à la peinture. Il trempe ses pinceaux dans l’eau de mer, de Deauville à Saint-Jean-de-Luz.

Sa confrontation avec un monde de paradoxes, un espace de travail ou de loisirs, où les périodes de calmes succèdent à la violence des éléments, est déterminante pour son oeuvre. Ses peintures sont solidement charpentées.
Il abolit l’espace entre le dessin et la couleur ce qui donne à ses compositions tant une profondeur, qu’un relief, propice à matérialiser son sujet.

« La peinture de Claude Fauchère est un élan, un souffle d’authenticité qui illumine littéralement chaque objet, chaque silhouette, chaque détail… On peut la contempler, la décrire, mais ce qui ravit avant tout, c’est cette effervescence, cette vacuité profonde qui émane de chaque élément et resplendit sur la toile.

La peinture de Claude Fauchère est aussi une force qui enchante, parce qu’elle semble mettre toute sa puissance à retenir les contours et les nuances, en une délicate composition d’éclats, d’échos, de correspondances …

Sous les lignes, sous les couleurs, il y a toujours l’amour. Celui que porte l’artiste à la réalité et à l’acte même de peindre. L’art de Claude Fauchère est une jubilation, une allégresse, qui se livre en un murmure, un frétillement d’ombre et de lumière.

Quand on lui parle d’évolution, de mode ou de tendances, Claude Fauchère sourit. C’est qu’il avance dans son travail avec, comm seul « baton de pélerin », l’exquise légèreté de son pinceau.

Et qu’il ne connaît qu’une vérité : cette suspension enchantée des êtres et des choses, qu’il tisse au fil de ses oeuvres, sur la trame enchantée de sa toile. »

Jean-Christophe Grangé.

André Bourrié

1936 - 2017

Peintre officiel de la Marine agréé en 1083, titulaire en 1999.

André Bourrié est décédé à l’âge de 80 ans. Autodidacte, ce Montpelliérain exerça le métier d’ouvrier staffeur conjointement à sa profession d’artiste peintre. Il décora notamment des restaurants parisiens, le théâtre Daunou après l’incendie de 1970, ou d’autres sites illustres à l’étranger comme le palais du président ivoirien Houphouët-Boigny, de l’ambassade de France à Abidjan ou encore du palais du président Bourguiba à Monastir et de chaînes hôtelières en Tunisie.

Céramiste diplômé, directeur d’un atelier de moulage et de modelage, il mit fin à sa carrière d’enseignant après avoir gagné le titre de « Meilleur Ouvrier de France ». Dès lors, il se consacra entièrement à la peinture.

Réputé pour ses paysages aux petites touches juxtaposées, sa technique minutieuse fit de lui un héritier du pointillisme des néo-impressionnistes. Dès l’âge de 24 ans, il exposa dans les Salons parisiens, reçu la « Médaille d’or » du Salon des artistes Français (1978), obtint le « Grand Prix de Barbizon » (1982) et présenta ses œuvres de marines et de campagnes françaises aux Etats-Unis, au Japon et en Europe.

André Bourrié Peinture
Toile Le Bras

Jean Pierre Le Bras

1933 - 2017

Peintre officiel de la Marine agréé en 1997
Peintre officiel de la Marine titulaire en 2008

Figuratif, paysagiste, naturalite, sans doute, mais, avant tout, témoin avec sa propre écriture, une écriture qu’il a forgée lui-même, colorée au plus juste par sa sensibilité en éveil permanent, allant à l’essentiel. Et Jean-Pierre Le Bras continue son sillon, le pas tranquille, plus habitué depuis l’enfance – et plus à l’aise – à fouler le sable et l’algue des côtes que la moquette des salons. Il a su garder, sous son apparente rudesse, l’extrême délicatesse trégoroise, celle de son terroir. Des gris lumineux aux étendues des sables, des verts profonds aux gammes bleues il continue sa cantate bretonne; l’atmosphère des rivages, l’ambiance des ports de pêche, le chant de la campagne et des fleurs défilent sur ses toiles.

Michel Bellion

1946 - 2016

Peintre officiel de la Marine agréé en 2003, titulaire en 2011.

Peindre ou illustrer la Bretagne, les marins, les bateaux, a toujours été une vocation pour le brestois d’origine Michel Bellion disparu soudainement le 19 décembre dernier, à 70 ans.

Inspiré par le dessin dès son plus jeune âge, formé à toutes les techniques à l’atelier Met de Penninghen et à l’ENS des Métier d’Art, sa carrière et ses succès ont rendu compte de son regard d’artiste prédestiné à embarquer sur cinq des frégates de la Marine et à explorer différents horizons. Il a parcouru le monde, armé de ses carnets de voyages et enchaînant les huiles, les gouaches, les fusains, des îles Kerguelen, de l’Australie jusqu’au Canada en passant par la Turquie sans oublier ses racines.

Il a notamment collaboré à un livre sur la Bretagne avec Olivier de Kersauson. A l’instar de ce dernier avec lequel il a navigué, il a conquis par ses qualités humaines et sa création artistique les personnes qui l’ont approché, en particulier lors de sa longue mission à Vanikoro sur les traces de Lapérouse. L’été dernier à Saint-Quay-Portrieux, il participait à une exposition aux côtés de ses confrères Peintres officiels de la Marine. Nommé à ce titre en 2003, il a régulièrement participé au Salon de la Marine depuis 1994.

Pour cette 44e édition au palais de Chaillot, il reste fidèle à leurs côtés, en ayant choisi son tableau Le voyage comme un dernier clin d’œil prémonitoire destiné au musée avant sa grande rénovation, tout autant qu’aux marins de cœur.

Bellion peinture
Bez peinture

Michel Bez

1951 - 2008

Peintre officiel de la Marine agréé en 1987, titulaire en 1999.

Il a été nommé Peintres Officiels de la Marine il y a plus 30 ans le 1er mai 1987 et était membre de l’académie de Marine.

Il a réalisé un important travail pendant de longues années au sein de l’association comme secrétaire général puis comme président des Peintres Officiels de la Marine. Il a participé à de nombreux embarquements avec la Marine nationale.