Expositions

Pour la première fois, en 1983, il expose à New York.
En 1988, l’Etat français lui commande une tapisserie monumentale sur le thème des Droits de l’Homme.
En 1992, il investit le Pavillon de la Culture à Moscou où il réalise une suite de trente-six tableaux présentés lors de l’inauguration du Centre d’Art Contemporain de Moscou et au Musée Botanique de Bruxelles.
En 1996, il expose des peintures et sculptures monumentales à la Manufacture des Oeillets à Ivry et une rétrospective lui est consacré au Musée National de Taïwan. 
En 1998, il expose au Musée de la Marine à Paris puis, réalise une sculpture d’envergure pour la Corderie Royale de Rochefort, «Les Outils du Navigateur».
De nouveau nomade, il peint une cinquantaine de tableaux dans la célèbre Villa Noailles à Hyères, présentés sur place durant l’été 1999 et publiés aux éditions Plume.
En l’an 2000, il expose de nouvelles sculptures pour les villes de Hyères, Amsterdam et pour un château médiéval français.L’univers de Richard Texier est en mutation constante, l’océan est très présent dans son œuvre ainsi que certains symboles se rapportant à la navigation ou à l’astronomie : sextants, boussoles, toupies et autres machines à métamorphoses s’installent dans ses tableaux et ses sculptures comme des instruments de pilotage de son imaginaire.