Des Peintres Officiels de la Marine dans le Gers

                   

Au milieu des champs de blé qui ondulent, 10 Peintres Officiels de la Marine ont jeté l’ancre au pays de d’Artagnan pour y rester 10 jours en juin 2017. 

Loin de la mer, des bateaux de la marine française et des vagues où ils ont l’habitude de peindre, ils ont sillonné le Gers en travaillant sur le motif : ils ont été touchés par la beauté des collines de la Lomagne, par la blondeur de la pierre et par la douceur de vivre de cette vieille contrée.
En manque de bateaux, ils ont peint des vieux tracteurs, des vieilles machines agricoles, des alambics à armagnac.
Loin des flots, ils ont représenté les villages, les vignobles, les gascons, les champs de ce département agricole par excellence.
Une escale surréaliste pour des marins dans l’âme, pour des bretons tels Ronan Olier, Stéphane Ruais, Jean Pierre Arcile, Jean Lemonnier, Anne Smith, ou pour des voyageurs au long cours comme Jacques Rohaut, Christoff Debusschere, Michel Bernard, François Legrand, Eric Bari !

La tradition des Peintres Officiels de la Marine remonte à Richelieu et à Louis XIII et c’est une spécificité unique au monde.
Les 42 P.O.M., nommés sur proposition d’un jury par le ministère de la Défense, ont un privilège : ils peuvent faire suivre leur signature d’une ancre marine. Ils peuvent embarquer à bord des navires de la Marine aussi souvent qu’ils le peuvent et ils ne sont même pas obligés de peindre. La seule obligation de ce statut très officiel est d’exposer un ou deux tableaux, une fois tous les deux ans, au Salon de la Marine du Palais de Chaillot. La Marine ne cherche pas des propagandistes, elle les choisit pour leurs qualités artistiques.

L’exposition des œuvres se tiendra du 15 juillet au 25 août à Plieux (Lectoure), Gers

Un livre sera édité par les Editions Gypaete de Pau