Mauvaise nouvelle

Nous annonçons la disparition de Claude Fauchère notre confrère depuis 1997.
C’est après des années de combat et d’une résistance courageuse à la maladie qu’il s’est éteint chez lui, le jeudi 28 février 2019.
Ceux d’entre nous qui l’ont connu se souviennent de son caractère parfois ombrageux, jamais dissimulé qui savait faire rire son auditoire. Pendant nos escales il ne manquait jamais de rechercher d’abord les marchés pour les peindre.
Il écrivait : « Je conçois la peinture avant toute chose comme un plaisir des yeux. Je crois là très sincèrement que c’est sa seule raison d’être ».